Préambule : Ce texte est rédigé d’un point de vue masculin cisgenre et hétérosexuel. De fait, il me semble que l’attitude dont il est question touche essentiellement (même si pas exclusivement) des hommes cis dans des relations hétérosexuelles. Par ailleurs, je ne me sens pas légitime pour expliquer aux personnes qui ne sont pas des mecs cis hétéros comment elles doivent envisager leurs relations. Toutefois, il n’est pas impossible que ce texte puisse parler dans une certaine mesure à ces personnes. Si tel est le cas, tant mieux.

bear-with-heart-free-facebook-coverPartons d’une situation assez classique :

Un homme rencontre une femme, iels sympathisent, iels s’entendent vraiment bien, iels rigolent beaucoup ensemble, vont au resto et au ciné ensemble, dansent ensemble, etc. A un moment, l’homme fait comprendre à la femme qu’il aimerait bien « aller plus loin », ce qui, dans l’esprit des deux, veut souvent dire : « entamer une relation de nature sexuelle, voire romantico-sexuelle » (avec potentiellement tout le package habituel qui est livré de série et comprenant : vie de couple, projets de vie, gros achats communs, se balader main dans la main dans la rue en se faisant de temps en temps des bisous sur la bouche et en s’appelant par les surnoms d’usage comme : « mon amour », « mon/ma chéri-e », etc.). Et là, la femme fait comprendre à l’homme qu’elle n’est pas intéressée par ce « plus loin », d’où s’ensuit généralement un malaise chez les deux.

Lire la suite

Publicités